AS : course d'orientation

  • AS : course d''orientation 0

Retour sur le championnat régional de Course d'Orientation qui avait lieu le 29 mars dans le forêt domaniale de Carnoët-Toulfoën. Pour faire court, c'est proche de Quimperlé.

Les 16 qualifiés se sont montrés matinaux pour prendre le départ à 7h30, mais le soleil était au rendez-vous. Avec les spécialistes de Lesneven, Lanvollon, Quimper ou Rennes, nos élèves partaient un peu dans l'inconnue après un entraînement difficile au bois Boissel la semaine précédente.

L'épreuve consiste en une course au score de 50' pour les garçons et 55' pour les filles. L'objectif est simple, trouver le plus de balises, 21 au total avec 3 niveaux de difficultés (N1 = 1 point, N2 = 2 points, N3 = 3 points), le plus rapidement possible et dans les délais. Pour cela il doivent bien lire la carte, faire des choix pertinents pour construire et suivre un itinéraire tout en gérant le temps, et s'aidant au besoin d'une boussole. Les matheux que vous êtes auront donc déduit qu'il faut chercher les 42 points le plus vite possible.

Voici les résultats:
En duos benjamines: Lisa Hoff et Clothilde Meyer 5èmes, Emeline Lautier et Agathe Pouliquen 16èmes
En duos benjamins: Quentin Berrou et Louis Portmann 2èmes, Léo Jouan et Pierre Le Coniac 4èmes, Martin Pellan et Chadi Trabulsi 12èmes
En individuel minimes filles: Lilou Allain 3ème (malgré un cheville douloureuse!), Aglaé Caulle 19ème
En individuel minimes gars: Emilien Hucher 6ème avec 41 points (juste derrière 5 spécialistes de Lesneven, aux portes de la qualification au championnat national), Mathis Guevellou 19ème, Pierre Even 30ème, Mathieu Maillet 48ème.

Grosse satisfaction dans l'ensemble malgré les petits bobos pour cette activité proposée depuis cette année. Après le biathlon qui avait attiré 74 élèves de 6ème et 5ème en octobre (record du département tous établissements confondus), le Raid auquel une quarantaine de 3èmes et lycéens ont participé, la Course d'Orientation permet d'élargir la palette d'APPN (activités physiques de pleine nature) qui donnent une ouverture supplémentaire au projet de l'Association Sportive. En effet ces APPN ne sont que peu développées dans les cours d'EPS où seule l'escalade est support d'enseignement. Ces activités qui permettent le développement de la confiance en soi, le respect de l'environnement, des règles, mais aussi le dépassement de soi ont donc toute leur place dans le projet d'Association Sportive, prolongement de l'EPS.